dimanche 24 octobre 2010

After All


Bill Moon (voc bs) Charlie Short (g) Alan Gold (keyb) Mark Ellerbee (d)

- LP : S/T (Athena 6006 - 69) Réed CD Gear Fab GF-161

Production unique

Groupe Psyché Us - Tallahassee (Floride)


J'ai acheté ce disque, attiré, bien sûr par sa formidable pochette, mais aussi de part le fait que c'est un album 'marqué 69' (4 titres disponibles en écoute sur Youtube). J'aime les sons caractéristiques, les ambiances qui figent leur époque. L'orgue Hammond en tête, cette réédition Gear Fab ne fait pas dans le détail : le petit boocklet, photos inédites, l' interview des musiciens.. tout ça... on a réduit au minimum (mais c'est présent quand même). Ce qui permet, crise oblige, d'avoir ce CD rendu pour moins de 10 €uros. Et quel CD ! Ce son. Ce concept album a été enregistré à Nashville, et ses auteurs y ont ajouté des lignes de rythmiques jazzy, ce qui, quelque part, le rend intemporel. Le disque est court (39'50), ou est-ce de par sa qualité, qu'on n'entend pas le temps passer ? Autre intérêt (personnellement, j'y suis très sensible), on est musicalement très proche de la technique des musiciens de Room, avec des changements d'intensités, des ruptures assez brutales, ce qui est surprenant, dans la mesure où tous les textes ont été écrit par une femme : Linda Hargrove...


... le batteur Mark Ellerbee se chargeant de l'intégralité des compositions... la puissance du chant de Bill Moon faisant le reste... il est assez démonstratif, comme les gens du Sud savent (souvent) le faire.


Les musiciens d'After All n'avaient pas un rond pour enregistrer leur truc, mais tout se passa bien, car on accordait pas mal de largesses à ceux qui revenaient du Viet-Nam (séances de studio gratos - le disque fût enregistré en un week-end). Attendre est facile dit-elle 'Waiting is Easy, but The Feeling is Crazy'.... (Waiting)..... on la croit sur paroles.

L'album eu du succès, mais, loin de ces préoccupations bissneziziquestes, dès la mise en boîte terminée, les 5 auteurs retournèrent chacun à des préoccupations 'plus sérieuses', qui permettent, entre autre, de se nourrir.

Ils sont aujourd'hui toujours amis, et c'est avec plaisir que Mark Ellerbee a accepté de parler de ce lointain, mais encore très vivant, souvenir.

Grand disque.    

                                          Un original sur Athena

Aucun commentaire:

Publier un commentaire