vendredi 21 janvier 2011

Tupelo Soul - Bruno Lefaivre Interview

 




24 juin 2009. 19h30

A l'image de sa ville d'à Rouen, ou de ses défunts cousins Havrais du Fixed Up, BRUNO LEFAIVRE parle peu, et contrairement à beaucoup actuellement, surtout pas pour ne rien dire.
En plus, j'étais décidé à évoquer le passé, pour savoir si Rouen reconnaîtrait un de ses enfants. Pour m'en assurer, il me fallait retrouver l'homme qui a tout connu et qui n'a pas trahi.

Cette ville est-elle toujours un enfer après un quart de siècle de fêtes troublées, entre autre, par la sauce Tupelo Soul ?

Je ne fût pas long à attendre mes réponses. Dès les premières notes de l'E330 et les mots de mon interlocuteur, cela me replongea dans la vitale vibration du Massacre, marquée au Neat Eternel. Ho... mon Coeur !!! Il bat Encore.




Pisse and Fleuve. C'est parti.

















1) Peux tu raconter aux lecteurs de L'Illustration Musicale, l'histoire du Tupelo Soul (les Flics aussi) ?

Bonjour, ça ne va pas être simple Nous nous sommes rencontrés au lycée Jeanne D'arc (Flics) Christian Rosset, Lilian Picard ,et Bruno Lefaivre en 78. Enchainant les concerts en 1ere partie de Virgin Prunes etc... Nous avons enregistré un 45t sur le label Sordide Sentimental en 1981. Ensuite Lilian le bassiste est parti, nous avons rencontré Philippe Brossard et Hédi Bouachour nous avons décidé de changer de nom et c'est ainsi qu'est né Tupelo Soul. Aprés de nombreux concerts et 1ere partie dont celle des Fall en 1984, nous enregistrons notre 1er album à Londres en 1985 au triplex studio Harlesden. Ensuite nous enregistrons 4 morceaux pour une compilation Underground avec 4 groupes de haute Normandie; ensuite nous retournons à Londres enregistrer le 2eme album Sargasses toujours pour le label New Rose, puis Christian Rosset rejoint les Dogs en 1986, et moi en 1988. Nous jouons avec diverses formations Gene Clarksville, Warriors, Tupelo Soul. Christian et moi avons toujours érigé la musique en art de vivre, et elle nous l'a bien rendu. En 1994 nous sortons l'album cd Floev enregistré à Rouen par Francois Casais, à qui l'on doit un grand merci; ensuite Tupelo Soul se dissout pour en arriver en 2008 à une reformation avec 2 nouveaux musiciens Thibault Aspe chant guitare et Nicholas Legrand basse et choeurs, Christian et moi étant toujours présents. Nous avons enregistré un 4 titres qui devrait sortir en 45t et cd dans les semaines à venir. Si tu veux les photos des disques tu les prends sur mon site et tu peux aussi aller sur la page myspace des Tupelo Soul, j'espère que ca te convient, sinon tu m'appelles ….voilà je passe à la seconde question ….dur dur…..




2) Pourquoi l'ouverture Reggae dans ta musique ?

Second visit l'ouverture au Reggae s'est faite assez facilement j'écoutais du reggae depuis 1977 avec notamment la reprise des Clash 'police and thieves' de Max Roméo, ensuite il y avait Mélodies Massacre, célèbre magasin rouennais qui vendait des disques reggae, soul blues, etc... un grand merci à Lionel Herrmani et Eric Tandy, sans eux, Rouen n'aurait pas eu la culture musicale qu'on lui connait aujourd'hui. Ensuite les Specials et Madness ont ravivé le mouvement ska rock steady, on trouvait à Mélodies les productions de Mickey Dread, grand ami des Clash, dont nous aimions tous les titres, sans oublier Culture Gladiators, LKJ, Mad Professor, Aswad, Steel Pulse. Rouen étant un port avec ses voyages vers le Sénégal, la Cote d'ivoire, le Cameroun j'ai eu la chance de rencontrer en 1986 les Warriors qui recherchaient un batteur. Quelle joie de jouer avec ces musiciens aux racines diverses, pour un batteur, le reggae est une source infinie de rhythmes, nous avons joué 2 ans ensemble et ensuite le groupe a donné naissance à Jah Warriors Posse avec lequel nous avons enregistré un 45 tours en 1988...Le groupe s'est séparé en 1990 pour diverses raisons. Ensuite en 1994, Ali le chanteur de Square Roots me demande de rejoindre leur formation avec laquelle nous sortons un 4 titres en 1996(cd). 1998 voit la naissance de Kinkeliba avec lequel nous sortirons 2 albums, je jouerai avec eux 10 ans. Dorénavant, je joue avec Dubbin' avec lequel nous avons enregistré un 9 titres en écoute sur notre myspace, ce groupe est prometteur, il conjugue 30 ans d'amour du reggae qui ne m'a jamais décu, et le plaisir d'aller en répet pour toujours trouver le riddim qui va déchirer. Sinon je joue dans un groupe raggamuffin Manitouman and the Steppin Razors qui devrait sortir un 5 titres dans les semaines à venir...bon j'espère que ça le fait merci .....


Sargasses


3) Témoin de la naissance du punk Rock et toujours en activité, penses-tu, comme certains que le Rock est un genre musical 'qui vieillit mal'... voir 'mort' (pas de renouvellement - pas de nouveau mouvement etc...).

Hello le retour du bavard, pour ce qui est du rock est mort, il le disait en 55 ou 56 quand Elvis est parti à l'armée, et du punk le jour où est sorti l'album des Pistols. Quand je vois Lemmy de Motorhead ça me fait chaud au coeur de voir des musiciens passer de génération en génération, à 60 balais, il n'a jamais changé de cap, et sa musique est toujours aussi imtemporelle, pareil pour Ray Davies ou Paul Mac Cartney. Quant aux donneurs de leçons, la musique est un art qui se renouvelle sans arrèt, je suis fan des Fall et Mark E Smith a sû durant toute sa carrière jouer avec les codes et les barrières que le style imposait. Je ne vois pas qui pourrait le contredire, 28 albums et plus de 35 singles. Qu'on nous le préserve celui là....Bon j'espère que ça va, j'ai pas l'habitude de ce genre de questions.


4) A titre personnel, que signifie pour Toi 'Vivre Rock'.

Fuck Art Let's Dance


5) Rouen un Sacerdoce ? Rouen LA Ville du Rock en France.
Que penses-tu de cela ?

C'est pas fini, aujourd'hui Rouen reste une ville rock'n roll, il suffit de voir les noms de Elecktrocution, Steeple Remove, Tahiti 80, Sid et les Vicieux, Mister Moonlight et il y en a pléthore d'autres, pour se dire qu'on a pas dit notre dernier mot, sans oublier TUPELO SOUL. No matter what they say rock'n'roll is here to stay.
Rain city.
24 juin 2009.
Best Regards Bruno.






Bruno... Un grand Merci pour Tout... on s'voit tout à l'heure...



Copyright L'Illustration Musicale 2009 / Bruno Lefaivre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire