mardi 1 février 2011

Mary Goes Round - Jérome Avril Interview





28 janvier 2011



Et puis, Mary me confia : "J'veux pas partir".



d'accord...






MARY GOES SECOND










TIME ROUND
















MERCI POUR LES











SOUVENIRS












I - Jérôme bonjour. Pourrais-tu évoquer ce qui tu ressens lorsque tu songes à la période MGR ?

Salut. En songeant à la période MGR, je ressens encore l'excitation de tout ce qu'on a vécu, les rencontres, les concerts, les albums, les trips, les délires et tout le reste.



II - 'Nous n'étions vraiment pas des laborieux'. Ca veut dire quoi ça ?

C'est une façon élégante de dire qu'on était plutot fainéants. On a d'entrée refusé les contraintes qu'aurait pu engendrer la situation. On bossait pas vraiment les instruments, ni notre son, ni même les morceaux avant d'arriver en studio. Pas question de passer des heures en répétitions studieuses, etc. Il faut avouer qu'on avait pas non plus l'ambition de faire une carrière musicale. On a pris tout ça coté fun et rien d'autre.

MGR4



III - Comment se passait l'écriture ? Qui faisait quoi ? Pourrais-tu amener quelques précisions pour les lecteurs de l'Illustration Musicale, concernant le montage pour le moins original du groupe ?
Une formation pour la scène et une autre pour le studio, c'est ça ?


MGR2


La formation du groupe a perpetuellement évolué. Ce n'était pas notre fait, mais plutot les circonstances. Je ne vais pas faire un historique qui serait long et fastidieux. On a pratiqué de la formule à 2 sur scène avec magnéto jusqu'à 5 avec une 2ème guitare et un batteur. Les derniers ébats de MGR sur scène eurent même lieu sans Cécile qui avait quitté le groupe.

J'écrivais seul les morceaux sur un 4 pistes, puis je les soumettais à Cécile qui plaçait ensuite ses parties de clavier. La suite se faisait en studio lors des sessions d'enregistrement. La formule à 2 en studio, plus l'ingé son bien entendu, a tout de suite très bien fonctionné et je pense qu'on a jamais risqué ni même souhaité la remettre en cause. Peut être que si on était parti d'entrée avec Stéphane Michaud (guitare) et Thierry Sobezyk (basse), on aurait fonctionné comme un groupe "normal" tant sur scène qu'en studio. Mais ça n'aurait pas été MGR non plus ..










IV - Au milieu de la pléiade des rééditions, n'y aurait-il pas la possibilité de sortir le Mary in Wonderland en vinyle ?


Mary in Wonderland


L'idée me plait bien, rien que pour la pochette qui mériterait ce format. Reste à voir si ça peut être réalisé financièrement. A suivre ..



MGR3





V - Quelle est l'actualité de Jérôme Avril ?


Après une longue période loin de toute activité musicale, j'ai eu envie de refaire de la musique. J'ai composé une 10aine de titres que j'ai sorti sous le nom de Brachko dans l'album, "The Man With The Hammer" paru fin 2009 sur le label FatalObject. Je n'ai pas de projet précis pour la suite, on va voir avec le label comment les choses évoluent.


VI - Pour toi, quelle est la conclusion de l'aventure MGR ?

Mais l'aventure n'est pas terminée! Il y a du MGR dans Brachko et dans ce que fait Cécile, sous une autre forme donc point de conclusion. Mary is alive and still kicking !




MGR




JEROME : REMERCIEMENTS ETERNELS


















Copyright L'Illustration Musicale janvier 2011 / Jérôme Avril - Mary Goes Round.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire