mardi 18 janvier 2011

Mont de Marsan 77 - Friday - Punk Rock Day - 1st Step


Donc les groupes, je me rappelle plus l'ordre, je vais voir ce qu'écrivait Pacadis, il y était lui, y savait de quoi y parlait, pas comme tous les bouffons qui dissertent sur le sujet, parait même qu'il y aurait un dictionnaire « raisonné » du punk, autant aller pisser sur la tombe de Sid, on respecte plus rien, qu'est ce que la raison a à voir avec les punks, je préfère vous parler des groupes, allez...


Well... and now... the bands. I don't remember the accurate show order. I'm going to read in immediate future the Pacadis' words, he was here. He knew as a punk, a real punk. Not like the actual descriptive catalogues. I prefere to piss on the Syd's vault. Reason is without any bearing on the punk attitude, just want to write about the bands shows. Come on...


STRYCHNINE: aucun souvenir, ça commence mal, je sais c'est pas pro mais l'histoire c'est à coté chez L'Epingle, moi je fais dans l'ambiance et là rien, on est sûrs qu'ils ont joué.


















STRYCHNINE : nothing comes to my mind, it's not a worth debut, I agree, but the bands stories is the Pin's property, not mine. Mine is concerning atmosphere of Mont de Marsan festival, nevertheless, they played, I'm sure.





1984: on parle de 77 là , pas de 84 ! Mais non, ça c'est le nom du groupe: 1984.
Ah oui je me souviens, il faisait chaud, torride même, Henry FLESH accroché à la perche de son micro, pas mal, un peu maniéré, un parisien quoi, un peu blafard, on aurait du l'envoyer en bzh se revivifier, va falloir que je réécoute le disque, j'aimais bien à l'époque : on va mettre la moyenne.




Henry Flesh (voc) Pierre Godardd (g) Michel (g) Louis (bs) Frederick Godardd (d)
The Travel, 2 Hotel nights and no limit free beer for the band = 5 tracks to open under the sun the second 'Rock' Mont-de-Festival. Punk : a single Movement.




1984 : here, we're speaking about 77, not 1984 year. 1984 is the band's name. Yes, I remember it, it was hot, very hot, a not bad Henry Flesh hooked with his microphone perch like a Parisian without sea smell since a too long time. An affected attitude, a good record in the No Future times in my opinion, a middle level note for them.















ASPHALT JUNGLE: mais c'est le groupe de Patrickkkkkkk!! Et là je vais perdre quelques amis.
Ha... du calme Patrick, commence pas à réclamer un droit de réponse à l'Illustration Musicale (faut toujours parler des patrons), je t'ai trouvé très bon, excellent même, pour moi un des meilleurs souvenirs du festival, bien sûr au niveau musical, c'était pas le top, mais t'es un rat de cave toi, on te sort pas au mois d'août en plein cagnard, au milieu des arènes. Et la mise a mort, elle a bien eu lieu, canettes, sifflets...
Et les commentaires : c'est pas de la musique!!! Et non ce n'était pas de la musique, du moins ce jour là , allez réécouter Polly Magoo ou Purple Heart, ça c'est de la musique, du pur rock'n'roll !!! Qu'est ce que je donnerais pas pour avoir écrit ces deux morceaux?
Là je vais devenir un peu pontifiant mais ça va pas durer: nous, on était pas là pour la musique, un peu oui, mais avant tout pour l'attitude, la révolte, le changement ; là , les morceaux duraient 3 minutes, même moins, fallait pas s'endormir sinon tu ratais le tube, fallait participer, agir, vivre.
Et moi, Patrick, ce jour là j'ai vécu quelque chose de rare avec quelqu'un qui donnait l'impression de jouer sa vie sur scène.




Patrick Eudeline (voc) Patrick Eudeline (g) Patrick Eudeline (bs) Patrick Eudeline (d)


ASPHALT JUNGLE : ho ho... it's the Patriiiiiiiiiiiiiiiiiiick's formation.... I can lose some friends on this one. Be quiet Patrick, don't ask an answer right to the L'Illustration Musicale managers (you must always to evoke them), you were very good, excellent indeed, one of my best Mont de Marsan recollection. Of course, your show was not a musical top level show, but your body is like an sewer rat, you don't made to be on stage in the center of the bull-ring under the blazing sun. Is the dropping of the death is happened ? Yes, with cannettes castings and whistles....
The crowd's comments were 'he don't play music !'. It's true, in this friday afternoon, you don't. But when I listen one more time 'Polly Magoo' or 'Purple Heart' , these tunes are neat rock'n'roll. What can I give to be the songs writer ?
Now, I will be an haughty-guy, but not for a long time. Sure; we were here for the music, but not only for the music. For a big dose of attitude and a revolution too. Times are changing, you know ? Less 3 minutes long for a song; no sleeping to be sure don't fail the hit song, you need have a share, you need act, you need to be alive.
In this very day, with Patrick, I had a real and deep strange impression, it was like he stake his life on stage.







Oui, Killer, tu veux rajouter quelque chose? Alors rapide, court, trash !!!
« Littéralement hué, ASPHALT JUNGLE m'apparait pourtant comme le digne représentant de la mouvance française. Provocant à mort, défoncé, bourgeois et créatif, Eudeline et Darling sont exceptionnels, dans une attitude qui sera maintes fois copiée, jamais égalée; et ils se prennent des canettes plein la gueule (why ? Me dis je !) »

Hou le Killer, tu t'enflammes dans la critique, des coups à finir à la Nouvelle Star, pas comme Patricccckkkkkk


What else, Killer, you want to add some words ? Be fast, be short, be trash !!!
Asphalt The French Touch. Highly provocative, stoned, burgher and creative attitude. Out of the ordinary for Eudeline and Darling, time and again reproduce, never equal. I tought myself : why the cannettes ?




Hou, ça va pas être facile derrière, ça. C'est qui dans la salle d'attente? Les MANIACS, des malades?
Non, là je peux pas, joker !! Merci... Elle a vécu à Rouen, ça l'a sauvée, une cure du Dr O. en 77 mais on peut pas le citer, y fait des procés ; elle aurait pu finir comme Sheila, avec ses petites couettes. Quoi ? Elle fait des procès aussi la Sheila, oui y faut mettre un la devant Sheila sinon procès.
Je crois plutôt que je vais mettre un bémol; SUIVANT!!!!!


Hà, t'as oublié les LOU's
Qui ça?
Les LOU'S
Ah oui, les filles ; nous les filles, on connaissait pas à l'époque et si mal 32 ans après,mais c'était pas mal, pas les filles, les LOU'S, vraiment très bien, surtout un titre, sans doute leur tube, ça s'appelait BORN TO FORNICATE, alors après, nous, les filles on a bien aimé, et bien souffert aussi.
J'avais tellement apprécié que je les ai fait jouer en 84 près de Pont-Audemer.*
Elles avaient changé de nom : LES ROIS FAINEANTS, j'ai pas compris, moi j'aurais dit les Reines, mais c'est des filles on ne pense pas pareil.
Sur ce coup là , ce fut le public qui fut fainéant, pas grave, c'est pas moi qui payais.
Killer me dit qu'on aurait joué avec elles en 78 au Sirena's de Villers, mais j'en ai aucun souvenir.

Oui mais avec Killer et toi, y avait La Rachel à MDM 77, donc les filles vous connaissiez.

Ouah, La Rachel c'est pas une fille, c'est Jacques, on l'appelait comme ça parce qu'il avait les cheveux longs comme tout le monde avant 76, mais lui, y les a pas coupé ses cheveux, il a attendu d'être obligé, plus tard, pour le boulot.
Mais vous pouvez pas la connaître La Rachel, elle est partie, ailleurs, le 10 mai 1981, facile comme date : l'élection de Mitterrand !
Mais nous ce jour là , on n'a pas fait la fête ; je suis allé voter ; y paraît qu'il fallait, pas sûr avec le recul ; c'est mon père qui m'a amené avec mes béquilles à la sortie de l'hôpital.
La Rachel, elle est jamais sortie de l'hôpital.
On était trois ; avec Pierrot Adidas, on aurait mieux fait de rester à Rouen chez Killer et Oc-Dart, comme d'hab, mais y avait peut être trop de monde, alors on a roulé.



Hum... it's not easy to follow. Who is in the waiting-room ? The Maniacs... are they sick ?
No... not now.. it's too soon, I can't. Many thanx ... I don't know her, I'd never saw her, she's a Brittany girl, she lived in Rouen during many years and it's save herself.
To see one's way to do his term like Sheila, I must write 'La' Sheila, not only Sheila, 'cause I just want to save myself and need to sing small from now. If I don't : action at law for me.

Hey... you forget the Lou's. Who ? The Lou's.
Whaoooo yes... a girls band. In these far times, we don't know about girls. But after their show, I can make an affirmation : they were very good, a song in particular 'Born to Fornicate'. After this, be loved by girls and love the girls, but it was the beginning of pain.Like a revelation, Lou's be pleased with me, so I had a date for their new line-up 'Les Rois Fainéants' but I didn't understand the band's name, 'Queens' seems to be a better adaptation in this case, but boys and girls don't have a same brain. In this circonstance, it was a lazy audience, but it didn't seem to matter for me, 'cause I had no money down. Killer say we played with the new Lou's in Sirena's club in Villers / Mer, but no recollection is on me about this one.

In Mdm '77, we were 3 : Killer, me and La Rachel. You conceive a girl, I suppose. La Rachel was not a girl; it was Jacques. La Rachel because he worn a long hair like the whole world before 76. He was an exception : he cut his hair only when he need, for his job.
It's impossible you know La Rachel, he's go off, nowhere, in a prominent day : may 10th, 1981, the Mitterand's ascension day. Obviously, in this strange day like most men and women, I voted (it seems it took me a necessity to do it... now, in remote, I'm not sure) and of course, no party for me later.
Me with my crutches and my father were in the hospital, but La Rachel is never going out from it.
We were 3. With Pierrot Adidas, probably to stay in the Killer and Oc-Dart's home was the best decision, but perhaps too much people in this place. So, we decided to start on the road ....

* les Lou's sont passé 2 fois // 2 times on stage for Lou's.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire