mardi 8 février 2011

Titus Groan

Plus


La réédition See for Miles ci-dessus intitulée 'Plus' de 1989 avait le don de m'énerver. En effet, on y retrouvait les 2 titres 'en plus' : Open the Door Homer / Woman of the World qui correspondent à la face A de l'EP, mais le CD perdait au passage Liverpool, qui est tout simplement le meilleur titre de ce fantastique groupe.


- EP : Open the Door Homer / Woman of the World // Liverpool (Dawn DNX 2503 - 70)

EP


Et dire que tout cela avait commencé en 1970, le 23 mai exactement. Il eut un festival organisé par les londonniens de la Red Bus Comagny près de Newcastle, dont le but était de promouvoir la première prestation anglaise du Grateful Dead, Ginger Backer's Airforce et Titus Groan en supports.

Le show de Stuart Cowell et de ses acolythes fit sensation et Dawn souffla le groupe de très peu à Decca, interressé pour la mise en place de sa série Nova.

Dawn.... le label orange.... que des pointures très haut de gamme... ambiance Neon, la filiale High de Pye en fait.

C'est vrai qu'avec son Rock médiéval enlevé, le groupe était dans le ton du moment. Avec des gens comme Rennaissance, Sunforest ou Jethro Tull, le genre était à la mode.

En octobre, Titus Groan entra en studio pour laisser à la postérité un immense chef d'oeuvre.

- LP : s/t






LP

(Dawn DNLS 3012 - 70)
ARCHI ULTRA INDISPENSABLE

Le disque, aérien et enthousiaste, a tout pour plaire : extrêment brillant, il peut sans problème être comparé aux meilleures productions anglaises du moment. Les critiques le mettent au niveau du SF Sorrow des Pretty.... Ils le décrivent comme un disque eclectic.... prometteur aussi (NME).



Le 3 janvier 1971, Dawn annonce un projet collectif regroupant Titus Groan, Demon Fuzz, Heron et Comus, dont le but est, bien sûr, de concurrencer les ventes des distributions Phonogram (série Vertigo Swirl / Pink Scroll), EMI (Regal Zonophone / Harvest) , Decca (Série Nova) ou encore RCA (série Neon). Le Groan part en tournée (10 dates dont une au Marquee).

Pour promouvoir ses groupes, Dawn n'hésita pas à faire dans le 'social' puisque le tour s'appela 'The One Penny' avec le prix d'entrée à l'avenant....
Mais, à ce moment là, trop d'offres étaient proposées à l'amateur de rock en Angleterre. Aussi, les auditeurs se répartissaient dans les nombreux festivals qui se transformèrent à peu près tous en déroute financière. Plus grave encore, en cours de route, pour sauver le bateau, le label rétablit le prix d'entrée à un niveau 'normal'. Inutile de disserter sur l'impact d'une telle décision....

L'opération se termina le 31 janvier dans une débacle complète. Bien sûr, les groupes ne furent pas payé. La séparation du Groan fut immédiate, et seul Jim Toomey refit parler de lui dans une des formations du Pink Fairies.

Il reste le disque. C'est un incroyable collector qui se négocie au prix fort. En novembre 2010, Esoteric a eut l'excellente idée de le rééditer dans son jus orginal sans se préoccuper de l'Ep. Pour £8,50, une des galettes les plus formidablement joyeuse qui soit est à vous.... et dans ces temps de marasme, en cette fin d'hiver, l'affaire a un sacré sel....


Stuart Cowell (voc g keyb) Tony Priestland (sx f) John Lee (bs) Jim Toomey (d)


The Band


Exceptionnel groupe Heavy Prog Anglais - Au niveau de Culpeper's Orchard !!!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire